Projet de l’Oncopôle

Objectif : / 40 000 € avec l'aide de 68 sociétaires

Présentation du projet

La centrale solaire de l'Oncopôle est un projet de centrale photovoltaïque au sol située sur la zone de l’Oncopôle (à Toulouse) entre la piste cyclable et la Garonne, près du Mémorial AZF. Ce parc solaire de 19 hectares devrait permettre une production de près de 21 millions de kWh par an. Ce projet est porté par une SAS composée de : la RMET (Régie Municipale d’Électricité de Toulouse), Toulouse Métropole, la SAS MPEI (Midi-Pyrénées Énergie Investissement), le développeur privé Urbasolar et Citoy’enR.

Ce projet représente un investissement réparti comme suit :

  • 51% : RMET, Toulouse Métropole et la SAS MPEI ;
  • 49% : Urbasolar qui a cédé 2% de ses parts à un acteur citoyen : Citoy’enR ;

Ce projet bénéficie d’un bonus de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) sur le tarif d’achat (+3€/MWh) dû à la participation d'acteurs publics à hauteur de 40% minimum dans la SAS (RMET, TM, MPEI) et d'un acteur citoyen : Citoy'enR.

Implication de Citoy'enR

Les sociétaires de Citoy’enR ont décidé suite à un vote en 2018 favorable à plus de 80% – soumis par le conseil d'administration de la SCIC –, de participer au capital du projet de l’Oncopôle. Cette participation représente 2% du capital du projet soit 40 748€ et environ 300 kWc installé en plus pour Citoy’enR.

Pourquoi participer à ce projet ?

La participation de Citoy'enR à ce projet permettra :

  • De faire découvrir Citoy'enR à de nouveaux citoyens en les impliquant dans la transition énergétique sur un projet local et hautement symbolique ;
  • De mettre en place un programme pluriannuel d'information et de sensibilisation des acteurs locaux (principalement les citoyens), comprenant des animations centrées sur le projet solaire, la transition énergétique et écologique, l'économie sociale et solidaire, la coopération, etc ;
  • Une rémunération sur le capital investi d'environ 5% par an (ce qui améliorera globalement les résultats financiers de la coopérative) ;
  • 300 kWc supplémentaires de production ;

Avancement de l'installation à la date du 15 janvier 2020

Tous les documents sont à retrouver sur le site de la préfecture de la Haute-Garonne.